Visionner les vidéos :
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Depraz.m4v

La France des marges

Nature des marges, marges de nature
La reconquête des territoires du sensible en France


  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Duhamel.m4v

Les espaces du tourisme et des loisirs

La typologie et la dynamique des lieux touristiques : Les enjeux d'une réflexion géographique à travers le cas de la riviera maya (Quintana roo,mexique)


  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

« NETFLIX.COM, un maillon dans la configuration de l’usager opérée par le dispositif sociotechnique NETFLIX »

L'analyse des sites web est elle toujours pertinente? chapitre 2 Les sites web des organisations au cœur des dynamiques numériques plurielles Gabrielle Silva Mota Drumond, Florence Millerand et Alexandre Coutant (Université du Québec à Montréal – Centre de recherche sur la communication et la santé) : « NETFLIX.COM, un maillon dans la configuration de l’usager opérée par le dispositif sociotechnique NETFLIX »


  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

« Le site internet de l’UNESCO : un lieu pour observer les enjeux de représentation et d’incarnation d’une organisation internationale intergouvernementale »

L'analyse des sites web est elle toujours pertinente ? chapitre 2 Les sites web des organisations au cœur des dynamiques numériques plurielles Camille Rondot (CELSA Paris Sorbonne – GRIPIC) : « Le site internet de l’UNESCO : un lieu pour observer les enjeux de représentation et d’incarnation d’une organisation internationale intergouvernementale »


  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

« Analyse communicationnelle des enjeux des sites internet d’entreprises du domaine de la photographie : de la construction d’un éthos médiatisé à la séduction des publics »

L'analyse des sites web est elle toujours pertinente?

chapitre 2 Les sites web des organisations au cœur des dynamiques numériques plurielles

Marion Rollandin (Université Clermont Auvergne – Laboratoire Communication et Sociétés) : « Analyse communicationnelle des enjeux des sites internet d’entreprises du domaine de la photographie : de la construction d’un éthos médiatisé à la séduction des publics »