Rédiger un texte en France et au Japon : quelles différences ?


Yumi TAKAGAKI, Université Préfectorale d’Osaka

Conférence des Mardis du DEFLE

Cette conférence a pour objectif de décrire comment les conventions textuelles diffèrent  lorsque l’on rédige en français ou en japonais et d’expliquer ces différences du point de vue de la rhétorique contrastive. D’après celle-ci, la logique textuelle qui est la base de la rhétorique, se développe à partir d’une culture ; elle n’est donc pas universelle. Ce relativisme langagier est trop souvent méconnu dans l’enseignement et cause des problèmes dans les communications interculturelles.

Nous illustrerons certainesdifficultés des apprenants japonais en FLE en citant leurs productions et montrerons quelques caractéristiques des textes japonais. Celles-ci dérangent les enseignants qui sont des locuteurs natifs du français si elles sont réaliséesdans cette langue. Même si la conférence traitera principalement le cas des Japonais, le problème soulevé concerne également d’autres apprenants de FLE, surtout lorsque leur culture est éloignée de la culture française.



25 février 2014

SCIENCES