Olive Senior, poétesse jamaïcaine


Journée d’étude sur "Traduire la Caraïbe"

A l’issue d’une journée d’étude sur Traduire la Caraïbe, Olive Senior, poétesse jamaïcaine, fera une lecture de ses poèmes, en présence des ses traducteurs. Sa venue coïncide avec une résidence à la Prévôté à l’invitation d’ECLA Aquitaine et de la parution d’une anthologie bilingue de ses poèmes, traduits par Passages, (Climas), Un pipiri m’a dit, Bègles, Castor Astral, 2014.

La femme poète décrit son cheminement comme un passage de frontières, en raison de ses va-et-vient entre les pays et les cultures, de son origine métissée, et du mélange des genres dans son écriture, revenant sans cesse à l’héritage de la Jamaïque, essence de son œuvre. Sans être à proprement parler militante, sa poésie est engagée : avec humour, drôlerie, souvent autodérision, lesquelles laissent percer son humanité pleine de délicatesse et d’empathie, Olive Senior dénonce les méfaits du colonialisme,  de l’esclavage, de la domination des noirs par les blancs, mais aussi le machisme qui transforme la femme noire en animal de trait, mais toujours elle célèbre la résilience d'un peuple face à l'adversité.


3 avril 2014