Kaija Saariaho, Docteure Honoris Causa de l’Université Bordeaux Montaigne


Une figure majeure de la musique contemporaine

L’Université Bordeaux Montaigne en tant qu’université bordelaise spécialiste des disciplines artistiques a souhaité mettre à l’honneur en 2015 une figure majeure de la musique contemporaine : Kaija Saariaho, musicienne et compositrice finlandaise, spécialiste de la musique spectrale, récipiendaire de nombreux prix internationaux et chevalier de l’ordre national du mérite.

À l’instar de Pierre Boulez, Kaija Saariaho est la compositrice dont les œuvres sont les plus jouées dans le domaine de la musique contemporaine. L’esthétique qu’elle développe se trouve au carrefour des différentes tendances qui animent cet art et fait de cette musicienne une artiste appréciée de tous les courants. 

Son premier opéra, L’Amour de loin, livret d’Amin Maalouf et mise en scène de Peter Sellars, a remporté un vif succès lors de sa création au Festival de Salzbourg en 2000 et a été récompensé en 2003 par le Prix de composition Grawemeyer. Parmi les nombreux autres prix reçus, citons le Prix Italia, le « Musical America Composer of the year » 2008 ou le « Grammy award » du meilleur enregistrement d’opéra en 2011.

Une femme dans le monde très fermé des compositeurs : la musicologue Florence Launay (2009) a montré comment les grandes compositrices du passé, en particulier celles du XIXe siècle, ont été oubliées dans les histoires de la musique. La démarche de distinction de Kaija Saariaho par l'Université Bordeaux Montaigne participe de ce souci de valoriser la place des femmes dans la création contemporaine. 


23 février 2015